Revenus fonciers : quels travaux sont à déduire ?

PARTAGER

Les travaux d’entretien, de réparation, ainsi que d’amélioration, peuvent être déduits au titre des revenus fonciers, sous certaines conditions.

Les travaux d’entretien ou de réparation correspondent aux dépenses qui ont pour objet de remettre ou simplement de maintenir en bon état l’immeuble mis en location.

Les travaux d’amélioration ont pour objet d’adapter l’habitation aux conditions de vie moderne, sous réserve, toutefois, de ne pas augmenter la surface habitable ou de modifier la structure de l’immeuble ou le gros œuvre.

En effet, les travaux qui ont pour finalité d’augmenter la surface habitable ou de modifier la consistance ou l’agencement initial de l’immeuble, ne sont pas déductibles.

A ce titre, les travaux d’entretien ou de réparation qui sont indissociables de travaux d’agrandissement ou de reconstruction ne sont pas déductibles.

Bien évidemment, les dépenses déductibles doivent être justifiées, lors de la déclaration des revenus fonciers, notamment, en mentionnant le nom des entreprises ayant réalisé ces travaux.

Inscrivez-vous à notre newsletter